INFORMATION CORONAVIRUS 16/03/2020 : suite aux annonces du gouvernement, toutes les rencontres sont suspendues jusqu'à nouvel ordre. Cela concerne les études bibliques, catéchismes, réunions de prières, assemblées générales, conseils presbytéraux... Pour en savoir plus sur les dispositions que nous prenons pour rester en lien, rendez-vous sur cette page.
UNEPREF Ariège
Eglises Protestantes de l'Arize et du Couserans - UNEPREF Ariège (09)
Fil conducteur : Accueil » Bible et actualité » Message Pentecôte 2015

Message Pentecôte 2015

Écrit le 02/06/2015, dans Bible et actualité

« Ils furent tous remplis du Saint-Esprit et se mirent à parler en d’autres langues… Parthes, Mèdes, Elamites, habitants de la Mésopotamie, de la Judée, de la Cappadoce, du Pont, de l’Asie, de la Phrygie, de la Pamphylie, de l’Egypte, du territoire de la Libye voisine de Cyrène et résidents venus de Rome, Juifs de naissance ou par conversion, Crétois et Arabes, nous les entendons parler dans notre langue des merveilles de Dieu ! » Actes 2. 4-11

La Pentecôte est une des premières fêtes internationales dans l’histoire de l’humanité. Voilà tous les juifs de la diaspora qui sont réunis en pèlerinage à Jérusalem. Ils représentent la majorité des langues du bassin méditerranéen de l’époque. Et voilà que chacun, dans sa propre langue, entend l’Evangile prononcé par les apôtres. C’est la manifestation de L’Esprit-Saint : troisième Personne de la Trinité, que nous fêtons à la Pentecôte et que Jésus avait promis aux disciples. L’Esprit, est celui qui inspire et ouvre l’intelligence : non seulement des textes de la Bible mais l’accès à la Sagesse.

La Sagesse ! Nous en avons un urgent besoin dans le monde actuel… De plus en plus, nous voyons des images de migrants sur la mer Méditerranée qui se lancent dans l’aventure incertaine de venir vivre en Europe : Continent jugé libre et riche. Ce n’est plus la joie de la Pentecôte mais le drame de milliers de naufragés et de pays en quelque-sorte « forcés » d’accueillir. Les conditions ne sont pas réunies pour une intégration paisible et harmonieuse. Comme cela a été démontré : la politique répressive, même à la source, à savoir de punir les passeurs, ne pourra pas enrayer le phénomène. La misère et la maltraitance sont telles que les gens sont prêts à tout ( à mourir noyés par exemple!) pour fuir leur pays devenu invivable.

Et si la seule solution était de rétablir la paix et la stabilité dans les pays concernés ? Et si l’Occident cessait de tirer certaines ficelles ou de jouer aux apprentis sorciers (Je pense à l’ Irak, puis à la Libye…) Si l’Occident s’engageait de tout son poids pour la paix, la justice et la prospérité dans les pays « expatrieurs »» ?Des solutions sont possibles à long terme mais, les grands de ce monde, prendront-ils le chemin du bon sens ? Accepteront-ils les « conseils » du Saint-Esprit de Véritéb ?

Pasteur B. Bordes.